armand_guiraudMonsieur le Bâtonnier Armand GUIRAUD
nous a quittés le 22 décembre 2010

A l’origine de la création de l’Unca, ancien bâtonnier de Lyon, il a occupé successivement les fonctions d’administrateur, de trésorier et de vice-président ; nommé conseiller technique, nous lui devons la réalisation des premiers logiciels destinés à la gestion des Carpa au sein de la commission successivement nommée « informatique », « contrôle du bâtonnier » ou bien encore « des logiciels ».

 

Il a apporté une contribution essentielle aux travaux de l’Unca et à son développement.

 

 

Discret, le bâtonnier Guiraud était toujours à l’écoute de ses interlocuteurs. Il était toujours disponible pour rendre service avec modestie à l’intérêt général.

 

Il a été un serviteur fidèle de l’Unca et, à travers l’Unca, du barreau français.

 

Bernard VATIER

Président

Décembre 2010

 

 

Ce mois de Décembre est un mois de deuil pour notre barreau.

 

Quelques jours à peine après avoir accompagné monsieur le bâtonnier Perret-Gayet, nous sommes réunis une seconde fois pour rendre hommage à monsieur le bâtonnier Armand Guiraud décédé le 22 décembre 2010.

 

Comme il est difficile pour sa famille et pour nous tous d’admettre le réalité de la mort.

 

Brisure, écrivait Antoine Blondin à propos de la mort de Roger Nimier, Brisure qui prend toujours, quel que soit l’âge de celui qui disparaît, les proportions d’une injustice.

 

Celle de voir disparaître un homme qui a tout donné à sa famille, à ses confrères, à son Ordre.

 

Votre présence ici témoigne de notre tristesse et marque notre attachement à celui qui vient de disparaître.

 

Votre vie, Monsieur le bâtonnier,  a été celle d’un homme de conviction, de fidélité et de vérité.

 

Vous fûtes toujours et jusqu’aux dernier mois, un très grand serviteur de l’Ordre.

 

Vous êtes né à Lyon le 22 mars 1921, lyonnais donc mais qui, m’a-t-on-dit, restera très attaché au berceau de sa famille dans l’Hérault, où se trouve un joli village au nom de Piechadou.

 

Vous allez recevoir une solide éducation au Lycée Ampère où vous avez noué de belles amitiés.


Vous ferez de brillantes études à la faculté de droit de Lyon.

 

Vous prêterez votre serment d’avocat le 22 novembre 1945.

 

Vous exercerez votre profession, seul dans un premier temps, rue Dunoir, à quelques encablures du futur Palais de Justice.

 

Puis vous exercerez dans le cadre d’une société d’avocats avec nos confrères Maître Pélissard et le bâtonnier Faure-Jarrosson.

 

Maître Philippon vous rejoindra, ainsi plus tard que Pierre Arnaud et Bruno Charles Rey qui seront vos fidèles associés.

 

Vous serez un spécialiste reconnu du droit des assurances et du droit de la construction.

 

Vous serez élu par vos confrères le 22 mars1980 à la présidence de notre Carpa.

 

En 1983, vous serez notre Bâtonnier et vous terminerez les travaux de notre belle maison des avocats devenue depuis le musée de la miniature et qui reste, peut-être le plus bel exemple de l’influence de la renaissance italienne dans notre cité.

 

Le 14 juillet 1989, la république reconnaîtra vos mérites en vous faisant chevalier dans l’ordre de la légion d’honneur.

 

Enfin, pour mieux remplir encore cette vie au service de la profession, vous serez avec d’autres à l’origine de la création de l’Unca.

 

Monsieur le Bâtonnier Bernard Vatier, Président de l’Unca, m’a demandé d’être son interprète et celui des membres de notre conseil d’administration et de nos collaborateurs, pour dire ici la peine que nous éprouvons tous.


Voici son message :

 

« L’attachement à la profession d’avocat et à ses institutions est l’un des traits dominants du bâtonnier Armand Guiraud.

Il fait partie de ceux qui se consacrent au bien commun sans rechercher les honneurs et sans revendiquer une notoriété particulière si ce n’est celle acquise par la qualité du travail accompli.

Son rôle au sein de l’Unca est une parfaite illustration de son engagement.

L’Unca est une institution peu connue mais c’est une des pièces maîtresses du barreau français en ce qu’elle renforce l’indépendance des avocats par le soutien qu’elle apporte aux caisses de règlement pécuniaires des avocats.

Le bâtonnier Guiraud l’avait bien compris, c’est pourquoi, il a participé dès l’origine à la création de l’Unca.

Grâce à son action aux côtés du bâtonnier Claude Lussan et du président Pierre Conte, les caisses d’avocats naissantes se sont développées et  se sont structurées.

Le bâtonnier Guiraud a  occupé successivement les fonctions d’administrateur, de trésorier et de vice-président ; nommé conseiller technique, il a contribué à la réalisation des premiers logiciels destinés à la gestion des Carpa.

Discret, le bâtonnier Guiraud était toujours très attentif, il était à l’écoute de ses interlocuteurs, il avait la modestie des grands.

Au nom de tous les administrateurs et des collaborateurs de l’Unca, je voudrais vous exprimer à vous et à votre famille toute notre sympathie.

Avec mes respectueux hommages. »


 

Jean-Louis Denard

Conseiller Technique chargé de mission de l’Unca

Décembre 2010

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. - Pour en savoir plus sur les cookies: Consulter notre page d explications.

J accepte les cookies de ce site.

EU Cookie Directive Module Information